Actualités santé

La grippe saisonnière fait augmenter la mortalité

Publié par le , Mis à jour le 22/12/2017 à 16:10

Pourquoi se faire vacciner contre la grippe est-il important pour les populations à risques ?

Une simple grippe ? L’Organisation mondiale de la santé rappelle que ce virus tue de plus en plus de monde à travers le monde. Chaque année, 290 000 à 650 000 personnes mourraient de la grippe saisonnière.

La grippe tue plus de monde

Les Centers for disease control and prevention et l’Organisation mondiale de la Santé ont publié des chiffres inquiétants en revoyant à la hausse ceux sur la mortalité liée à la grippe saisonnière. Cette dernière serait responsable de 650 000 décès maximum chaque année.

Cette évaluation du taux de mortalité permet de mesurer les conséquences sanitaires et économiques de la grippe saisonnière.

Annuellement, la grippe pousse les Français à faire 2 à 6 millions de consultations en médecine de ville (source de l'Agence de santé publique France). L’année 2016 / 2017 aurait par ailleurs été particulièrement sévère, la grippe entrainant plus de 1 500 hospitalisations et près de 14 400 décès, principalement chez des personnes à risques (femmes enceintes, personnes âgées, personne en ALD, etc.) non vaccinées.

La prévention meilleure arme contre la grippe

A l’échelle mondiale, le rapport de l’OMS indique que durant les dernières années, la mortalité aurait été largement sous-estimée. Réalisée il y a 10 ans, la dernière estimation à l’échelle mondiale tablait sur 250 000 à 500 000 le nombre de décès. Selon l’OMS : « Les nouveaux chiffres, compris entre 290 000 et 650 000 décès, reposent sur des données plus récentes issues d’un groupe de pays plus large, incluant des pays à revenus intermédiaires de la tranche inférieure, et excluent les décès dus à des affections autres que respiratoires ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES