Actualités santé

maladies les plus mortelles en 2011

Publié par le

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de publier un bilan relatant l’état de santé de la planète et il en ressort que l’influence de la modernité a une conséquence plus que positive sur la santé en général sur cette planète terre.

Les pathologies cardiovasculaires en tête de la liste noire

Les maladies énumérées dans cette liste publiée par l’OMS sont considérées comme étant les principales causes de décès d’environ 55 millions de personnes en 2011. En tête de la liste, on retrouve les pathologies cardiovasculaires. Les maladies pulmonaires ainsi que les maladies diarrhéiques occupent respectivement la 4ème et la 5ème place dans la liste. Viennent ensuite le Sida, le cancer du poumon, de la trachée et des bronches et le diabète. L’avant dernier du classement est occupé par les accidents de la route et ce sont les complications à l’accouchement qui renferment la liste. À remarquer d’après cette publication de l’OMS que les causes de décès ne ressemblent plus à celles d’autrefois pour la simple raison que l’amélioration des connaissances médicales a permis à nombreux pays de contrôler certaines maladies. Il est également à constater que le changement des habitudes de vie des populations d’aujourd’hui contribue fortement à améliorer le système de santé sur la planète.

Pour une amélioration du système de santé avec les mutuelles

Face à cette publication de l’OMS, force est de constater que les pays à haut revenu ne peuvent que se féliciter des grands écarts qui s’y produisent concernant l’amélioration des connaissances médicales. Mais on ne peut pas non plus oublier que la mise en place de divers organismes œuvrant dans le système de santé dans ces pays a aussi contribué à l’amélioration de la santé de la population. En France, par exemple, les mutuelles font partie des acteurs majeurs qui permettent à un grand nombre de Français d’avoir accès à un meilleur soin sans dépenser toute une fortune. En effet avec une bonne mutuelle santé, l’assuré peut choisir les niveaux de remboursement de sa complémentaire santé en fonction de son profil, de ses problèmes de santé mais surtout de son budget. Souscrire une mutuelle en France revient donc à maitriser ses budgets en cas de maladie en profitant des traitements nécessaires.

On ne peut que se féliciter pour ce bilan positif de l’état de la santé sur la planète. De plus, des progrès faits en matière de médecine, force est de reconnaitre les efforts déployés par les mutuelles qui contribuent largement à ce résultat positif.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES