Actualités santé

La maladie de Kawasaki a-t-elle un lien avec le Covid-19 ?

Publié par le , Mis à jour le 30/04/2020 à 14:51

Des enfants sont actuellement en soins intensifs

C’est une maladie rare qui inquiète le monde médical. Des dizaines d’enfants, porteurs du Covid-19 ont été admis en soins intensifs. Des petits malades qui présentent des symptômes proches de la maladie de Kawasaki. A-t-elle un lien avec le coronavirus ? S’il n’existe pas de preuve, Olivier Véran prend « le sujet très au sérieux ». 

Une douzaine d'enfants admis en soins intensifs

C’est une maladie bien connue qui commence à inquiéter les médecins. Des soignants de France, d’Italie ou encore de Grande-Bretagne alertent sur des cas d’enfants présentant des symptômes proches de la maladie de Kawasaki. Au Royaume-Uni, une douzaine d’enfants ont été admis dans le service des soins intensifs. 

Dans une interview accordée à Franceinfo, Olivier Véran a indiqué « qu’une quinzaine d’enfants présentent des symptômes de fièvres, digestifs et un syndrome inflammatoire vasculaire assez général qui peut provoquer une défaillance cardiaque ». Des petits patients qui ont tous été atteints du Covid-19. Alors que la pandémie du Covid-19 perdure, doit-on craindre un lien avec la maladie de Kawasaki ? A ce sujet, le ministre de la sante indique « prendre ce sujet très au sérieux » avec « beaucoup de vigilance et d’inquiétude ».  

Quels sont les symptômes de la maladie de Kawasaki ?

La maladie de Kawasaki se traduit par une inflammation des vaisseaux et une atteinte dans des parties du cœur : « elle peut provoquer des anévrismes, mais c’est rare » le Pr Isabelle Claudet, cheffe du pôle enfants au CHU de Toulouse au micro de RTL. 

Les symptômes peuvent ressembler parfois à celui de la scarlatine : 

  • Une langue rouge
  • Une éruption cutanée
  • Une conjonctivite
  • De la fièvre 

L’apparition de ces cas va-t-il avoir un impact sur la reprise de l’école le 11 mai prochain ? Olivier Véran estime qu’il n’y a pas « d’éléments médicaux concernant ces enfants » et qu’il n’y a « absolument pas d’explication médicale à ce stade ». 

La réouverture des écoles de manière "progressive"

Dans sa dernière allocution, Edouard Philippe a expliqué les mesures du déconfinement. Le Premier ministre a notamment expliqué les modalités de réouverture des écoles. Les maternelles et écoles vont donc rouvrir dès le 11 mai sur l’ensemble du territoire et sur la base du volontariat. Les enfants qui ne reviendraient pas en cours devront continuer de suivre un enseignement à distance. 

Pour les autres, un protocole sanitaire sera mis en place dans les classes pour préserver la sécurité des enseignants et des élèves. 

On sait d’ores et déjà que les enseignants devront porter un masque quand la distanciation sociale ne sera pas possible. Si un élève présente des symptômes du Covid-19, l’équipe éducative devra lui fournir un masque et l’isoler dans une pièce en attendant l’arrivée de ses parents. 

Dès le 18 mai, ce sont les collèges « des départements verts » qui rouvriront leurs portes. Ce sont les élèves de 6ème et 5ème qui seront les premiers à reprendre les cours. Une décision sera prise par le gouvernement pour le reste des collégiens et les lycéens. 

Les crèches vont pouvoir aussi rouvrir. Cependant, les groupes accueillis ne pourront pas excéder 10 enfants. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES