Actualités santé

La ministre de la Santé remet l'hôpital public sur les rails !

Publié par le
A l’occasion d’un colloque organisé par Science Po, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a redéfinit le rôle de l’hôpital public. Elle souhaite que chaque acteur du système de soin joue son propre rôle, sans outrepasser ses compétences. 

Système de soins : deux piliers, chacun son rôle !


Avec son arrivée sur la scène politique, Marisol Touraine redéfinit les rôles des acteurs de la santé française. 

A l’occasion de ce colloque, la ministre a rappelé que la médecine de premier recours était soutenue par les deux piliers représentés par les généralistes d’une part et le service public d’autre part. Elle souhaite réaffirmer la différence entre ces deux services, mise à mal par la loi HPST (Hôpital, patient, santé et territoire).

L’hôpital public avant / après


Trop de patients se dirigent automatiquement vers les services d’urgences des hôpitaux. Pourtant les urgences sont réservées aux urgences et non aux « petits bobos » courants. Marisol Touraine refuse que l’hôpital devienne « le premier recours systématique » pour les patients. Ces établissements ne peuvent pas remplacer le manque d’accessibilité financiers (dépassements d’honoraires) et territoriaux (déserts médicaux), souvent liés aux cabinets de généralistes. 

De la même manière, la ministre différencie bien l’hôpital public des cliniques privées, notamment en termes de fréquentation. Les patients moins aisés se rendent plus souvent à l’hôpital. 

Avec l’arrivée du nouveau gouvernement, il risque d’y avoir du changement dans l’organisation du système de santé.

Le mot de Mutuelle-land : en attendant un remaniement du système de santé, votre comparateur de mutuelles vous propose de tout comprendre sur la prise en charge du séjour à l'hôpital aussi bien par la Sécurité Sociale que par les mutuelles santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES