Actualités santé

La pilule associée au tabac met le cœur des femmes en danger

Publié par le , Mis à jour le 31/08/2011 à 16:51
Attention mesdames ! Si les mélanges ne sont pas recommandés lors de la consommation d’alcool au risque d’être malade, ils ne le sont pas non plus en matière de contraception et de tabac. Cette association « explosive » favoriserait les maladies cardio-vasculaires. Explications.  


Santé : 1ère cause de mortalité chez la femme


Les maladies cardio-vasculaires seraient passées en première position devant le cancer en termes de cause de mortalité chez la femme, ce qui n’est pas pour rassurer les cardiologues. 

Les chiffres alarmants parlent d’eux-mêmes : si en 95 les décès liés aux troubles cardio-vasculaires s’établissaient à 3,7% des femmes, 10 ans après, il en est tout autrement. Le taux de décès s’établissait en 2005 à 11,6% des femmes de moins de 50 ans (chiffres dévoilés lors du Congrès européen de la société des cardiologues).

A quoi est due cette évolution ? Tout simplement à l’augmentation des femmes qui consomment la pilule contraceptive tout en fumant. Ces femmes multiplient par 20 le risque d’avoir des problèmes cardio-vasculaires.

Cardiologie : les femmes moins surveillées


Ce qui ne rassure pas les spécialistes, c’est le manque de surveillance des femmes en matière de cardiologie.
 
Jusqu’à maintenant les hommes, plus concernés par l’alcool, le tabac ou encore le stress étaient plus sujets à ce type de troubles et étaient par conséquent médicalement mieux surveillés. Mais les habitudes changent et les femmes adoptent de plus en plus ce mode de vie. Elles sont donc davantage concernées par les troubles cardiaques.

Le manque de surveillance médicale les rend d'autant plus vulnérables. 

L’avis de Mutuelle-land.com : n’arrêtez pas la pilule mais arrêtez de fumer ! Des séances de sevrage tabagique peuvent être remboursées par une mutuelle selon le contrat souscrit.

De plus, lors du congrès, d’autres alternatives ont été présentées pour lutter contre les risques cardiaques : manger du chocolat (avec modération !) réduirait jusqu’à 37% les risques de troubles cardiaques. C’est toujours ça de pris mesdames !
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES