Actualités santé

La prescription du ministre de la Santé pour le quinquennat

Publié par le
A peine à son poste depuis quelques jours, Marisol Touraine, nouveau ministre de la Santé a planté le décor. Un seul objectif : améliorer l’accès aux soins. Et pour soigner le renoncement aux soins grandissant des Français, le ministre souhaite se pencher en priorité sur le secteur optionnel (dépassements d’honoraires), la loi HPST, l’hôpital public et les déserts médicaux.

Un traitement efficace


Afin de parvenir là où l’ex gouvernement a échoué, Marisol Touraine souhaite revenir sur les actions menées par Xavier Bertrand. 

La nouvelle ministre de la Santé souhaite commencer pas à pas, par les thématiques prioritaires. L’objectif consiste surtout à être efficace, lit-on sur le site Latribune.fr, sans s’éparpiller afin de revaloriser l’accès aux soins. 

Les missions prioritaires de la santé


Plusieurs points vont être étudiés en priorité, durant les premiers mois du quinquennat. 

Marisol Touraine a ainsi évoqué la remise à plat du secteur optionnel passé en force et « à la va-vite » le 22 mars dernier, ne contentant aucun acteur de santé, surtout pas les mutuelles santé qui se retrouvent obligées de prendre en charge des dépassements d’honoraires. Relire notre article dans lequel la ministre de la Santé dit « stop » aux dépassements d’honoraires 

Me Touraine souhaite également axer ses missions sur l’hôpital public et l’intégrer à la loi HPST. « La convergence tarifaire entre l'hôpital et les cliniques privées » sera également au programme.

Enfin, gros problème très actuel : les déserts médicaux. Marisol Touraine a annoncé des projets à l’échelle locale afin de garantir l’accès aux soins partout en France. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES