Actualités santé

Quelle prise en charge pour l'apnée du sommeil ?

Publié par le

L’apnée du sommeil constitue une maladie qui engendre des désagréments comme des maux de tête ou une somnolence au réveil. Pour éviter qu’elle ne s’aggrave, une prise en charge médicale est conseillée.

Pourquoi une prise en charge médicale de l’apnée du sommeil ?

Irritabilité, fatigue et maux de tête constituent quelques conséquences possibles de cette maladie. Contrairement à un simple ronflement, elle handicape la personne qui est y sujette. Raison pour laquelle les frais de santé découlant d’un traitement médical de l’apnée du sommeil peuvent être en partie pris en charge par l’Assurance Maladie.

En plus d’incommoder, cette pause respiratoire qui a lieu lorsque la personne dort peut entraîner des conséquences néfastes sur la santé :

  • Elle peut se trouver à l’origine de maladies cardiovasculaires. Les arrêts respiratoires momentanés entraînent un manque d’apport d’oxygène au niveau du cerveau. A chaque reprise de la respiration, la pression sanguine augmente. Ce qui accroît les risques de mort subite durant le sommeil.
  • Elle peut entraîner une dépression à cause de la fatigue qu’elle engendre. De plus, les risques d’accident (en raison de la mauvaise qualité du sommeil, entraînant une somnolence) sont aussi considérablement accrus.
  • Elle peut rendre dangereuse l’utilisation d’une anesthésie générale durant une chirurgie

Les traitements médicaux

Sur les prescriptions de votre médecin, vous pouvez vous rendre dans un centre destiné à l’étude du sommeil. Au sein de ce centre, les facteurs qui déclenchent l’apnée du sommeil chez vous peuvent être déterminés. En fonction de leur gravité, votre médecin peut conseiller :

  • Une ventilation en pression positive continue qui est un appareil destiné à diffuser une pression d’air en continu afin de maintenir l’oxygénation du cerveau,
  • La pose d’une orthèse dentaire, un dispositif permettant d’assurer le passage de l’air et faciliter ainsi la respiration,
  • Une chirurgie.

Le coût de ces différents moyens pour remédier à l’apnée du sommeil pouvant être onéreux, il est conseillé de se renseigner auprès de sa mutuelle santé en ce qui concerne les modalités de prise en charge.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES