Actualités santé

La question du droit d'entrée à l'AME

Publié par le
Alors que le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait mis en place 30 euros de droit d’entrée annuel pour les bénéficiaires de l’Aide Médicale d’Etat (AME), le nouveau gouvernement va tenir parole et supprimer ce droit d’entrée par « un texte de loi qui sera présenté dans les prochains jours », selon les paroles de Marisol Touraine. 

Zoom sur l’AME 


L’aide médicale d’état (AME) a été mise en place en l’an 2000 pour permettre aux étrangers en situation irrégulière en France depuis une durée ininterrompue de trois mois minimum de bénéficier  gratuitement de certains soins.

L’AME s’obtient sous les mêmes conditions que la CMU-C (sorte de mutuelle santé gratuite pour les plus démunis).

En 2011, l’UMP avait instauré un droit d’entrée à hauteur de 30 euros par an, pour compenser le coût élevé du dispositif et le nombre croissant de bénéficiaires. Une décision à l'époque jugée « dangereuse pour la santé publique » par des associations et l’opposition. 

Le PS souhaite supprimer cette franchise


La ministre de la Santé a confirmé la promesse du président de la République : la franchise de 30 euros sera bien supprimée dans les prochains jours. 

Le nouveau gouvernement voit non seulement dans ce geste une décision humaine qui n’exclue personne mais également de l’ordre de la santé publique.  

Une décision mal perçue par l’opposition qui voit déjà un danger et une légitimation de l’immigration illégale.

Le mot de Mutuelle-land : pour les plus démunis en situation stable et régulière, il existe d’autres aides d’aide à l’accès aux soins : la CMU et la CMU-Complémentaire. Lisez notre dossier complet pour en savoir plus : CMU-Complémentaire : c'est quoi, pour qui ? 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES