Actualités santé

Arnaque à la Sécu : une infirmière prise la main dans le sac !

Publié par le

172.163 euros ont été détournés par une infirmière dans les Yvelines. Les manœuvres auxquelles celle-ci se livrait ayant été découvertes, elle comparaîtra devant le tribunal de Versailles.

Facturation d’actes fictifs

Une infirmière est parvenue à escroquer la Sécurité Sociale de la somme de 172.163 euros. Pendant trois ans, soit depuis 2011, elle se livrait à des malversations à travers la surfacturation de soins infirmiers et la facturation d’actes fictifs. Concrètement, d’une part, chaque fois qu’elle procédait à des soins, elle en majorait le prix et, d’autre part, elle émettait de fausses factures puisque les actes infirmiers auxquels ils correspondent n’ont jamais eu lieu.

Selon la police, pendant toutes ces années, elle a envoyé de fausses factures à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Yvelines. L’organisme, pressentant une anomalie, a déposé une plainte. L’enquête menée a permis de mettre à jour toutes les fraudes auxquelles se livrait cette infirmière.

Interrogée, cette dernière n’a pas nié. Elle a alors été frappée d’une interdiction d’exercer sa profession et se trouve dans l’obligation de payer une caution de 5 000 euros. Tout cela, en étant placée sous contrôle judiciaire.

La totalité de la somme se trouvait encore sur le compte de cette auxiliaire de santé. Ce  qui a permis de la saisir et de rembourser la Sécurité Sociale. 

La Sécurité Sociale ouvre les yeux

A l’heure où l’amoindrissement des dépenses est d’actualité, la Sécurité Sociale est plus que jamais attentive à la motivation des demandes de remboursement qui lui parviennent

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES