Actualités santé

Retour sur la consommation du Mediator - Mutuelle-land.com

Publié par le

Le Médiator, médicament retiré du marché en 2009, était à l’origine un antidiabétique prescrit pour les diabétiques en surpoids mais ce médicament est rapidement devenu un coupe-faim prisé, par les diabétiques ou non. Conséquences désastreuses : plus d’un millier de personnes auraient perdu la vie en consommant ce médicament.

Scandale médicale

C’est l’Initiative Transparence Santé (ITS) qui a tiré la sonnette d’alarme sur la consommation du Médiator et qui a contraint la Caisse Nationale d’Assurance Maladie de publier des chiffres alarmants sur les prescriptions du médiator peu avant son retrait du marché des médicaments en 2009.

En effet, en une année, c’est-à-dire en 2008, plus de 80 % des personnes ayant reçu le Médiator comme prescription n’étaient pas diabétiques ou du moins souffraient d’un diabète léger ne nécessitant pas la consommation du Médiator. Seuls les 20 % restants souffraient de diabète causant un surpoids. La plupart du Médiator était donc prescrit en contre-indication, ce qui a certainement causé la mort à quelques 1 800 personnes en France.

Consommation considérable en Corse-du-Sud

C’est en Corse-du-Sud que l’on a enregistré le plus fort taux de consommation du Médiator. En effet, avec 1,24 % de la population qui consomme du Médiator, la Corse-du-Sud est classée 4ème  département métropolitain consommateur de médiator. C’est d’ailleurs en méditerranée que l’on a enregistré le plus grand nombre de prescriptions pour le Médiator. Il a fait l’objet de plus de 1 700 remboursements en Corse-du-Sud en 2008. En France, la Sécurité sociale a remboursé des utilisations contre-indiquées car le médiator aurait dû être remboursé en tant qu’antidiabétique et non en tant due coupe-faim. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES