Actualités santé

LEEM : contre le plan d'économies pour l'Assurance Maladie

Publié par le

Dans le cadre du plan pour permettre à l’assurance maladie de dégager des économies, des changements dans le secteur du médicament permettraient de réaliser 3,5 milliards d’euros d’économies d’ici trois ans. Pour le LEEM (pour Les entreprises du médicament), il s’agit tout simplement d’une décision « punitive » qui met encore plus à mal l’industrie pharmaceutique.

Une décision incompréhensible

Les dirigeants des compagnies pharmaceutiques n’ont pas manqué de s’insurger face aux décisions récemment prises par le gouvernement. Ils dénoncent le fait que le secteur du médicament doive supporter une part importante des économies planifiées. Le LEEM, qui s’est exprimé sur le sujet, estime qu’il s’agit d’un véritable « désaveu » de la stratégie et des objectifs industriels prônée par l’Etat. Les entreprises du médicament exhortent le gouvernement à trouver la solution qui satisferait à la fois sa volonté de faire des économies et celle de faire progresser l’industrie.

Difficultés réelles de l’industrie du médicament

Les dispositions prises dans le cadre du plan d’économie sur l’assurance maladie ébranlent l’industrie pharmaceutique dans l’Hexagone. Les impacts pourraient être désastreux. Ces mesures rendent le pays moins attrayants pour les investisseurs. Il existe de gros risques que la France ne soit plus dans la course dans ce domaine. D’ailleurs, le pays est le seul à se trouver dans une situation critique. D’autres états Européens deviennent aujourd’hui de sérieux concurrents.

Pourtant, il faut savoir une chose : le secteur pharmaceutique pourrait contribuer à faire sortir le pays de la récession dans la mesure où plus de 50 % de la production locale fait l’objet d’exportation. On comprend la raison pour laquelle le LEEM évoque une « régulation punitive ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES