Actualités santé

Le médicament : source d'économies !

Publié par le

D’après une étude du Bureau d’Information et de Prévention Economique (BIPE) qui a été rendue public par le Leem, le médicament est considéré comme le 1er facteur qui contribue aux économies. En effet, un montant colossal de dix milliards d’euros d’économies a été constaté sur le médicament entre 2005 et 2013.

Des économies appréciables pour la caisse de l’Assurance maladie

Les données publiées après l’étude du BIPE démontre un gain de productivité frôlant les 5,4 % par an concernant les économies réalisées par la Sécu sur le médicament. Entre 2012 et 2013, une hausse radicale de 1,5 milliard par an a été constatée au sein même de l’Assurance maladie. Avec cette hausse s’accompagne évidemment des économies appréciables et le poste « médicament » lui-même occupe un peu plus de la moitié des économies réalisées par la caisse de la Sécu. D’emblée, ces économies ont pu être obtenues grâce à divers facteurs notamment aux baisses de prix des médicaments, la substitution par des génériques ainsi que la régulation des volumes. D’un point de vue économique, on peut constater que ces économies nouvelles associées au médicament est un bon signal pour l’industrie en France.

Mais comment se fera en général le remboursement des médicaments par les mutuelles ?

En général lorsqu’il s’agit de médicament et de la caisse de l’Assurance maladie, il faut signaler que seuls les médicaments pris en charge seront remboursés en partie ou totalement dans certains cas par la Sécu.

Comme il n’y a pas lieu de parler de dépassements d’honoraires en pharmacie, les mutuelles suivent de près les règles de la Sécu sur le remboursement des médicaments. Actuellement si le médicament constitue le plus gros potentiel d’économies pour la caisse de l’Assurance maladie, il faut admettre que la pharmacie constitue le plus important remboursement des mutuelles santé (1/3 des dépenses). Mais il faut souligner que certaines bonnes mutuelles proposent de prendre en compte certains médicaments qui ne sont pas remboursés par la Sécu. Et ce, dans le but de soulager la charge financière qui pèse sur le portefeuille de ses adhérents.

On peut remarquer que les économies réalisées par la caisse de l’Assurance maladie par le médicament est un bon signe non seulement pour l’Etat mais également pour l’industrie pharmaceutique en France.

En savoir plus

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES