Actualités santé

Le ministère de la Santé se penche sur les conflits d'intérêts

Publié par le , Mis à jour le 11/12/2014 à 11:02
Suite à l’impact négatif de l’affaire Mediator, le gouvernement précédent avait rédigé un décret sur la sécurité des médicaments. Or, ce texte n’est pas adapté à la problématique des conflits d’intérêts, selon la ministre de la Santé. Marisol Touraine a donc créé un groupe de travail afin de reprendre et améliorer le décret sur le sujet des conflits d’intérêts dans le secteur de la santé. 
 

Système de santé français : la question des conflits d’intérêts

 
Depuis l’affaire Mediator, il est apparu que les acteurs de santé étaient peut-être liés à des conflits d’intérêts. 
Le comparateur de mutuelle Muuelle-land.com avait déjà traité le sujet alors même que l’ancienne Afssaps (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) était touchée de plein fouet par des rumeurs de conflits d’intérêts. N’hésitez pas à relire notre article Démissions d'experts à l'AFSSAPS : le débat sur les conflits d'intérêts ne fait que commencer ! 
Or il est impossible pour de telles instances d’être motivées par ce type de conflits alors même que la vie de nombreuses personnes est mise en question (le Mediator aurait provoqué la mort de centaines de personnes).
 

Un texte de loi contre les conflits d’intérêts

 
Le précédent gouvernement avait alors rédigé un texte dont les objectifs étaient d’en finir avec les liens d’intérêts entre les professionnels de santé et les industriels en obligeant ces acteurs à rendre public leurs liens, et de renforcer les contrôles sanitaires.
 
Pour Marisol Touraine, ce décret ne va pas assez loin. Elle a donc créé un groupe de travail dans le but d’améliorer le décret en matière de conflits d’intérêts. La ministre souhaite l’entrée en vigueur du décret dès octobre. 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES