Actualités santé

Le générique du paracétamol, pas encore prioritaire mais pour combien de temps ? - Mutuelle-land.com

Publié par le

La vague des génériques épargne pour le moment le paracétamol. Suite à différentes concertations entre le ministère de la Santé et le ministère du Redressement productif, la célèbre molécule ne figurera pas parmi les médicaments qui vont bientôt être substitués par les génériques.

Une mesure non définitive

Le paracétamol ne sera pas automatiquement substitué à sa version générique en pharmacie. Concrètement, si un patient souhaite se procurer l’une des versions les plus connus du paracétamol (Dafalgan, Doliprane ou encore Efferalgan), le pharmacien ne lui fournira pas un équivalent générique.

Si la célèbre molécule a, pour le moment, été mise hors liste, c’est parce que les laboratoires ont consenti à procéder à une révision des prix à la baisse. Ce qui permet à l’Assurance Maladie de voir le montant des remboursements baisser : l’économie que cette baisse offre la possibilité d’effectuer est évaluée à une vingtaine de millions d’euros. Dans ce contexte, du côté des complémentaires santé, l’économie peut aussi être conséquente. Et de fil en aiguille, cela peut permettre aux patients de trouver aisément une assurance pas chère.

Négociations encore en cours

Le prix revu à la baisse proposé par les laboratoires n’est de toute évidence pas encore satisfaisant puisque des concertations sont encore en cours.

Dans tous les cas, le lobbying effectué par les laboratoires, leurs salariés et les élus locaux a été efficace : le gouvernement revoit partiellement sa position en vue de permettre de disposer de suffisamment de temps pour s’adapter à la situation.

L’enjeu est de taille pour toutes les parties concernées, qui mettront ce sursis à profit pour empêcher le paracétamol original d’être balayé par les génériques. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES