Actualités santé

Le petit-déjeuner protègerait votre cœur

Publié par le , Mis à jour le 10/10/2017 à 17:22

Un bon petit-déjeuner pour préserver votre coeur

Selon une étude espagnoles récemment publiée dans la revus médicale Journal of the Américan College of Cardiology, sauter le petit-déjeuner, le repas le plus important de la journée, serait mauvais pour notre cœur. Explications.

Pourquoi il ne faut pas sauter le petit-dej’

C’est assez facile de sauter le petit-déjeuner : manque d’appétit le matin, pas assez de temps, etc. Pourtant on dit souvent que c’est le repas le plus important de la journée. D’ailleurs même la science atteste que sauter le petit-dej’ serait vraiment mauvais pour la santé et notamment celle de notre cœur !

En effet, selon les résultats d’une récente étude, sauter le petit-déjeuner aurait tendance à augmenter le risque de maladie cardiovasculaire.

L’étude sur laquelle repose cette conclusion a suivi plus de  4 000 personnes âgées de 40 à 54 ans, sans antécédent cardiovasculaire. Le principe de l’étude était simple, il divisait les sujets en 3 groupes distincts :

  • Groupe prenant un petit-déjeuner couvrant au minimum 20 % de nos apports énergétiques journaliers
  • Groupe consommant un petit-déjeuner aux apports énergétiques faibles ou moyens (5 à 20 %)
  • Groupe ne prenant pas de petit-déjeuner

Résultats de l’étude : le petit-déj est important !

Le constat que les chercheurs ont pu faire est que le troisième groupe, celui qui sautait le petit-déjeuner, multipliait par 2 le risque de développer une athérosclérose, soit une perte de l’élasticité des artères en raison d’une accumulation de graisses. Ce problème entrainerait des infarctus par exemple.

Pourquoi ? Parce que tout simplement les personnes qui ne mangent pas le matin auraient tendance à manger davantage le reste de la journée.

D’autre part, prendre un petit-déjeuner équilibré permettrait de mieux contrôler sa glycémie tout au long de la journée. Si on saute le petit-déjeuner, à l’heure du déjeuner, la faim se fait plus fortement ressentir et on aura alors tendance à se tourner vers des aliments plus riches (gras ou sucrés).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES