Actualités santé

Le reste à charge baisse pour les patients

Publié par le

Bonne nouvelle pour les patients, leur restant à charge (c’est-à-dire ce qui leur reste à payer après le passage de la Sécurité Sociale et de leur mutuelle santé a baissé. Un constat qui va vers un meilleur accès aux soins des patients, et que la ministre de la Santé n’a pas manqué de saluer dans un communiqué.

Des dépenses de santé à la hausse

En 2014, les dépenses de santé ont augmenté à 190,6 milliards d’euros, représentant ainsi 2 900 euros par habitant. Chaque année, les dépenses de santé sont évaluées, notamment la consommation de biens et services médicaux (CSBM) (soins hospitaliers, soins réalisés chez les médecins, dentistes ou laboratoires d'analyses, transports de malades, médicaments et autres biens médicaux), comprenant la majorité des dépenses.

La CSBM a augmenté de 2,5 % par rapport à 2013, une hausse plus élevée que les années précédentes.

Sur la totalité des dépenses de santé en 2014, 76,6 % a été pris en charge par la Sécurité Sociale, 13,5 % par les organismes de mutuelle santé, d’assurance santé ou les institutions de prévoyance. En tout, ce sont 16,2 milliards d’euros qui sont restés à la charge des ménages français, soit 8,5 %.

Un restant à charge à la baisse

La bonne surprise c’est que le restant à charge des français a baissé de 0,2 point, marquant la troisième année de baisse consécutive.

La part de la Sécurité Sociale a progressé de 0,7 % tandis que les organismes de complémentaire santé ont quant à eux légèrement diminué passant de 13,7 % en 2013 à 13,5 % en 2014. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES