Actualités santé

Le RSI considère un homme vivant...mort !

Publié par le
Ce n’est pas la première fois qu’une telle mésaventure arrive. Souvenez-vous de notre article sur la Sécurité Sociale : un mort bien vivant... Il s’agit cette fois du Régime Social des Indépendants qui a considéré un trentenaire du département du Nord (bien vivant !) comme décédé.

Un séjour à l’hôpital…révélateur


Le trentenaire, victime d’un accident du travail, a dû se rendre à l’hôpital. C’est ainsi qu’il a découvert contre toute attente que son régime obligatoire (RSI, puisqu’il a créé son entreprise) le considérait comme décédé depuis quelques mois.

Face à l’aberration des faits, étant bien vivant, il lui aura fallu une année pour apporter les preuves administratives de sa vitalité à l’organisme, apprend-t-on dans le quotidien régional La Voix du Nord

Des conséquences financières


Bien sûr, au-delà du choc que l’homme a pu ressentir en apprenant son soi-disant décès, des complications d’ordres financières se sont imposées à la situation. 

La Sécurité Sociale ne rembourse pas les frais relatifs aux soins d’une personne décédée. Moralité : aucune prise en charge ni indemnisation liée à son arrêt de travail. L’histoire ne nous dit pas si ce jeune chef d’entreprise avait souscrit une mutuelle santé…mais l’organisme n’aurait certainement rien pu faire sans remboursement préalable de la Sécu. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES