Actualités santé

Les allergies de fêtes de fin d'année : les éviter, les gérer

Publié par le

Sapin, intoxications alimentaires, allergies alimentaires. Les fêtes de fin d’année peuvent être périlleuses. Comment éviter les allergies et quand elles surviennent, comment les gérer ? Point pour des fêtes sans soucis !

L’allergie au sapin

Oui, être allergique au sapin est un phénomène peu connu mais il existe bel et bien ! Les personnes qui souffrent de cette allergie n’ont besoin que  de passer devant l’arbre de Noël pour subir les symptômes similaires à une rhinite allergique : éternuement, toux, yeux rouges, gorge irritée, etc.

Cette allergie est souvent liée aux moisissures sur le sapin que l’on inhale en passant près de l’arbre.

Pour éviter ce type allergie rare, il est conseillé de passer le sapin sous l’eau afin d’enlever le plus de moisissure et de les rendre moins volatiles. Puis laisser sécher avant de le rentrer et de le décorer. Les personnes allergiques doivent également limiter la présence du sapin dans la maison ou alors opter carrément pour un sapin de Noël artificiel.

Les allergies alimentaires : les fruits de mer

Pendant les fêtes, on a tendance à manger plus que de raison. C’est également la période des fruits de mer (crevettes, gambasses, crabe et autres huitres). Il s’avère que les fruits de mer font parties des allergènes courants. Ce type d’allergie toucherait 3 % de la population adulte, 2 % des enfants.

Si la plupart des allergies se manifestent sous forme de réactions cutanées, de difficultés respiratoires ou de problèmes de digestion, les cas les plus graves peuvent aller jusqu’au choc anaphylactique, entrainant une urgence vitale

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES