Actualités santé

Les dentistes n'auront plus le droit de gonfler les lèvres des patientes !

Publié par le , Mis à jour le 14/02/2012 à 11:30
L'annonce de la secrétaire d'état à la santé, Nora Berra a déclenché la colère des chirurgiens-dentistes. Alors que ces derniers s'autorisaient des injections pour regonfler les lèvres de certaines patientes pour un sourire tout beau tout nouveau, Nora Berra a estimé que cette pratique n'était pas de leur ressort.

Un flou sémantique dans la loi


Selon le Code de la Santé publique, le champ d'intervention des chirurgiens-dentistes s'étend au-delà des dents. Ces derniers peuvent intervenir au niveau de la bouche et des maxillaires, jusqu'aux tissus attenants. 
Et c'est là que le bât blesse car les dentistes ont interprétés « tissus attenants » comme les lèvres à l’extérieur de la bouche alors que Nora Berra évoque « une interprétation de la loi ».

Les chirurgiens-dentistes se sont ainsi autorisés à injecter de l’acide hyaluronique pour parfaire le sourire de leurs patientes.

Afin de mettre fin à ces pratiques, la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale des offres de soins (DGOS) ont récemment déclaré à l'Ordre de chirurgiens-dentistes que l'extérieur de la bouche n'était pas incluse à leurs compétences chirurgicales. Une déclaration que confirme Nora Berra, tout en prévenant de l'apparition prochaine d'un décret qui clarifiera sans ambiguïté le contour des compétences des praticiens.

Une dent contre le gouvernement


A cette déclaration, les dentistes sont montés au créneau et ne comptent pas se laisser faire. En se comparant aux droits et aux compétences des dentistes d'outre-Manche, le Dr Couzinou déplore la situation : « c'est notre capacité professionnelle qui est en jeu et là-dessus nous ne céderons pas, on ira devant le Conseil d'Etat, devant la Cour de justice européenne s'il le faut ».

Même si les dentistes qui pratiquent ces opérations esthétiques spécifiques sont en minorité, le gouvernement juge nécessaire que chacun conserve son rôle, les dentistes n'étant pas des chirurgiens esthétiques.

Pourtant ces derniers n'ont pas hésité à remettre en cause le droit d'exercer le blanchiment des dents aux instituts appelés « bars à sourire ». Relire notre article Les autorités sanitaires ont une dent contre le blanchiment ! 

L'arroseur arrosé ?

Le mot de mutuelle-land : Vous vous demandez comment sont remboursés les soins dentaires ?  Pour en savoir plus sur le remboursement de la Sécurité Sociale et des mutuelles en matière de soins dentaires, n'hésitez pas à relire notre dossier complet.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES