Actualités santé

Prenez garde aux dépassements d'honoraires !

Publié par le , Mis à jour le 06/10/2015 à 11:47

Lorsque l’on subit une opération chirurgicale, il est fréquent de devoir payer des dépassements d’honoraires. Des frais qui s’avèrent bien plus élevés à l’hôpital qu’en clinique. Mais, pour quelles raisons ? Voici quelques éléments d’explications.

L'opération de la cataracte : numéro 1 des dépassements honoraires

Dans notre pays, énormément de personnes se font opérer de la cataracte. En 2013, 500.000 opérations se sont déroulées dans une clinique contre 200 000 au sein d’un hôpital. Cet acte chirurgical est très délicat car il concerne une partie très sensible chez les êtres humains, les yeux. Les spécialistes de l'opération de la cataracte exercent souvent leur savoir-faire au sein des cliniques. Un savoir-faire qui a un coût qui correspond la plupart du temps à des dépassements d'honoraires.

Car, il convient de noter que les spécialistes des yeux exerçant en hôpital sont très peu nombreux à pratiquer ce type d’opération. Ainsi, on dénombre, 4300 interventions en 2013 dont 2.400 avec dépassements d’honoraires contre 300.000 opérations du même type effectuées en clinique. Néanmoins, on constate que les dépassements à l'hôpital comptent parmi les plus élevés. Ils s’élèvent en moyenne à 290 euros contre 212 euros en clinique.

Privilégier les opérations en clinique pour payer moins cher

D’après ces quelques constatations, il s’avère donc bien plus coûteux de subir un acte chirurgical  à l'hôpital plutôt qu’en clinique. En effet, on estime que les dépassements dans le secteur public peuvent être parfois quatre fois plus élevés que dans le secteur privé. C’est le cas par exemple pour l’opération concernant l'ablation de la prostate.

Un phénomène qui inquiète sérieusement 60 millions de Consommateurs. Selon une récente enquête menée par l’association, de plus en plus de médecins hospitaliers se mettent à pratiquer le dépassement d'honoraires. Une pratique qui est pour le moment effectuée de manière modérée. Malgré tout, le montant total de ces dépassements s’élève aujourd’hui à pas moins de 70.000 millions d'euros par an. Une somme conséquente supportée par les ménages et les assurances complémentaires. Du côté des cliniques privées, les dépassements s’élèvent cette fois-ci à hauteur de 700 à 800 millions d'euros chaque année.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES