Actualités santé

Diminution des dépenses de santé à l'horizon 2015

Publié par le

L’économie sera bien être le maître-mot pour la Sécurité Sociale pour  2015. Le taux de croissance des dépenses de l’Assurance maladie ne devrait alors pas dépasser 1,75 %. Un seul objectif : freiner le déficit.

Limitation des dépenses pour la Sécu

Si l’on en croit le Parisien, l’augmentation des dépenses de la Sécu pourrait bien être limitée à 1,75 % pour 2014 en sachant que le taux actuel est de 2,4 %. Cette décision de l’Elysée serait motivée par la volonté d’atténuer le déficit que connait aujourd’hui l’Assurance Maladie. Ceux-ci sont actuellement estimés à environ 6 milliards d’euros. Si ce pourcentage était adopté, ce serait la valeur la plus basse qui aura été adopté par l’Assemblée Nationale depuis 7 ans. A souligner justement qu’il appartient au Parlement de valider l’objectif annuel en ce qui concerne les dépenses de la Sécu.

Info ou intox ?

Pour l’heure, une seule chose est certaine : la Sécu est dans une situation plutôt délicate du point de vue financier et la mise en place de nouvelles dispositions semble incontournable. Par contre, l’Elysée conteste l’information. Pour sa part, Marisol Touraine affirme ne pas être au courant de l’application de ce taux. En ce qui concerne le Parlement, il y aurait des rumeurs qui courent sur la question. Certains mettent en avant le fait que cette baisse pourrait avoir des conséquences désastreuses : cette mesure pourrait notamment impliquer une limitation de l’accès aux soins.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES