Actualités santé

Les médecines complémentaires en plein boom !

Publié par le
Affaire Mediator, scandale PIP, les produits de santé souffrent quelque peu de la réputation faite par certains scandales sanitaires médiatisés. Depuis quelques temps, les Français se tournent de plus en plus vers les médecines complémentaires, par opposition à la médecine conventionnelle. Certains établissements plébiscitent même ces pratiques. Explications.

Les Français plébiscitent les médecines complémentaires !


La communauté d’information médicale Medscape a réalisé un sondage portant sur le thème des médecines complémentaires. Ces traitements pris en complément des traitements médicaux dits conventionnels seraient de plus en plus utilisés par les patients français. 

Selon le sondage, 82,5 % des patients y ont recours. Du côté des médecins, seule une minorité (près de 15 %) déclare y être défavorable alors que 44 % conseillent les médecines complémentaires à leurs patients. 

Pour quelle raison ces traitements non conventionnels se développent-ils ? Probablement en raison d’une baisse de confiance des Français dans les médicaments, fortement liée aux divers scandales sanitaires de ces dernières années. 
Tout aussi encadrés que les autres traitements, les médecines complémentaires paraissent moins dangereuses que certains médicaments.

Les hôpitaux parisiens soutiennent les médecines complémentaires


Et du côté des professionnels de santé, les médecines complémentaires remportent un large succès. L'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient ainsi de déclarer la mise en place d’un comité hospitalo-universitaire pour les médecines complémentaires (CHUMC).

Le rôle de ce comité aura pour objet de favoriser le développement des médecines complémentaires au sein des hôpitaux parisiens. Ces derniers proposeront ainsi des consultations d’acupuncture, d’hypnose et d’ostéopathie mais également de sophrologie, d'art-thérapie et de Qi-gong (gymnastique chinoise et exercices de respiration).

Le mot de Mutuelle-land : il peut arriver qu’une mutuelle santé prenne en charge les médecines alternatives, non prises en charge par la Sécu. Une raison de plus pour opter pour ces traitements non conventionnels ! 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES