Actualités santé

Médecines douces : quel remboursement de l'Assurance Maladie ?

Publié par le

Les remboursements de la Sécurité sociale ne concernent pas souvent les traitements dispensés par la médecine douce. Pour espérer bénéficier d’une couverture, il faut se tourner vers le remboursement d’une bonne mutuelle.

Ce type de traitement est appelé médecine alternative ou médecine non traditionnelle. Elle met en œuvre des thérapies dont l’efficacité n’a pas encore vraiment obtenu la reconnaissance de la médecine classique ou conventionnelle. Pourquoi ? Elle découle souvent d’une longue tradition dont l’efficacité n’a été encore prouvée scientifiquement. La Sécurité Sociale ne prend pas en charge, en général, les soins prodigués  par la médecine douce. Néanmoins, il existe quelques  exceptions selon le type de médecin qui la prescrit. Celui-ci doit être conventionné sinon ses prescriptions ne sont pas considérées par la Sécu.

Le montant accordé par la Sécurité sociale pour le remboursement des consultations de la médecine douce est à hauteur de 70% de celles d’un médecin généraliste. Parmi les pratiques admises par l’Assurance maladie figurent l’acupuncture et l’homéopathie. Ce n’est guère le cas de l’ostéopathie (thérapie des os et des articulations) ou de la chiropraxie (thérapie des vertèbres). Toutefois, certains traitements de l’ostéopathie sont quand même supportés par la Sécurité sociale. Pour les autres comme la thalassothérapie ou le spa, il n’y a aucune couverture à espérer. Il en est de même pour la sophrologie, l’aromathérapie, la naturopathie, la réflexologie, l’ayurveda, la luminothérapie et la kinésiologie.

Le remboursement des mutuelles santé remédie cette défaillance et vous met à l’abri de soucis financiers en cas de maladies soignées par la médecine douce. Ces complémentaires  santé ont élaboré plusieurs formules avec des interventions sur mesure ou forfaitaires. Pour trouver la plus avantageuse, servez-vous des comparateurs en ligne. C’est simple, rapide et pratique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES