Actualités santé

Les médecins majoritairement contre la politique de santé - Mutuelle-land.com

Publié par le , Mis à jour le 23/09/2014 à 15:13

Selon un récent sondage du Syndicat des médecins libéraux (SML)/ OpinionWay dévoilé lors de son congrès national, le corps médical ne serait pas vraiment réceptif à la politique de santé menée par le ministre de la Santé, Marisol Tourraine. Détails.

La politique de santé rejetée

Les médecins libéraux interrogés déclarent pratiquement à l’unanimité (97 %) qu’ils sont insatisfaits de la politique de santé menée par le gouvernement, tandis que 61 % se montrent plus radicaux en se déclarant « très mécontents ».

Les médecins ne seraient pas les seuls insatisfaits : 65 % des Français ne seraient pas en accord avec la politique sanitaire française.

Quel avis sur la généralisation du tiers payant ?

Ce dispositif permettant la dispense d’avance de certains frais médicaux provoque une scission entre le point de vu des médecins et celui des patients. Sans grande surprise, ces derniers plébiscitent la mise en place de la généralisation du tiers payant (66%) alors que les médecins sont très largement contre (95%).

Si aujourd’hui le tiers payant n’est valable que chez le pharmacien, la généralisation de l’avance de frais souhaite élargir le dispositif aux consultations pour tous les assurés et aux bénéficiaires de l’aide pour une complémentaire santé (ACS) dès 2015.

Une perspective négative pour le Syndicat des médecins libéraux qui prévoit un risque de « surconsommation de soins médicaux sans améliorer l'accès aux soins pour ceux qui en ont besoin »

Retour sur le Dossier Médical Personnalisé (DMP)

La mise en place d’un carnet de santé électronique – nommé Dossier Médical Personnalisé, DMP – est un concept qui séduit les Français. L’argument des données personnelles et de la menace de la vie privée ne semble pas entacher l’avis des personnes interrogées puisqu’elles dont 66 % à ne pas avoir peur de cette notion. Pour les Français, le DMP est un véritable moyen de faciliter le travail de professionnel de santé et serait même sources d’économies pour la Sécurité Sociale.

Côté médecins, l’engouement est moins vif : seuls 56 % d’entre eux envisagent ce dispositif comme une aide dans le cadre de leur travail. Cependant, la barre de la moitié des médecins est passée quand il s’agit de reconnaître que le DMP aura une influence sur une meilleure prise en charge des patients. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES