Actualités santé

Remboursement des somnifères à la baisse

Publié par le

Depuis le début du mois de décembre 2014, certains somnifères ont subi une baisse des remboursements. Pourquoi cette mesure ?

Sept médicaments concernés par la baisse

La mesure a été prise par l’Union nationale des caisses d’assurance maladie en raison des recommandations faite par la Haute autorité de santé (HAS). Suite à cette décision, les somnifères de la famille des benzodiazépines bénéficient désormais d’un taux de remboursement de 15 % au lieu de 65 %.

Sept médicaments sont concernés par la mesure, le Stilnox, l’Imovane, le Mogadon, le Nuctalon, le Noctamide, le Normison et l’Havlane.

La HAS estime qu’avec cette baisse, elle limite la surconsommation de ces médicaments qui augmentent considérablement la somnolence et ainsi le risque d’accidents de la route. Les quelques 4 millions de Français qui se font régulièrement prescrire ces médicaments devront donc dorénavant payer de leur poche ou devront tout simplement dormir sans l’aide de somnifères.

Trouver une bonne mutuelle santé

Les dépenses de santé impactent grandement sur le budget des foyers français, c’est d’ailleurs pour cette raison que les usagers utilisent de plus en plus les comparateurs de mutuelle santé dans le but de dénicher les meilleures offres. C’est une bonne démarche d’autant plus que le marché est saturé d’offres et les tarifs varient d’un organisme de mutuelle à un autre.

La comparaison doit prendre en compte plusieurs paramètres mais non seulement le tarif. Les garanties proposées, la franchise, le délai de carence ainsi que les conditions générales du contrat sont autant de détails qu’il faut prendre en considération.

Remarque : pour trouver le contrat le plus adapté, il faut prendre le temps de définir ses besoins, si l’assuré a des problèmes de vue, il pourra souscrire une mutuelle optique, s’il a un problème d’audition, il pourra se tourner vers une mutuelle auditive et ainsi de suite.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES