Actualités santé

Grande enquête sur les urgences

Publié par le

Le service des urgences des hôpitaux souffre d’une mauvaise réputation : contrairement à ce que son nom indique, les Français critiquent souvent le fait que la prise en charge soit trop longue. Selon une récente étude, il s’agirait d’un cliché…

Urgences hospitalières : un service rapide

Selon une enquête grandeur nature menée par la Drees, les urgences hospitalières françaises seraient bien plus rapides que les Français ne le pensent. Selon le professeur François Braun (CHU de Metz) et président du syndicat Samu-Urgences de France, il s’agit de la plus grande enquête jamais réalisée sur le service des urgences. « j’espère qu’elle permettra à la population de comprendre que lorsqu’on attend, c’est souvent parce que des examens complémentaires sont nécessaires pour mieux évaluer l’état de la personne », ajoute-t-il.

Grande enquête en effet puisqu’elle a été réalisé durant 24 heures (le 11 juin 2013) dans 734 services d’urgences (sur 736 en tout), de 8h du matin à 8h le lendemain. 48 711 personnes ont répondu à un questionnaire dans lequel elles devaient expliquer leur parcours minuté au sein des urgences.

Résultats de l’enquête : les urgences efficaces

Une majorité de patients est prise en charge par un infirmier dans les 5 minutes qui suivent leur arrivée.

La moitié des personnes qui arrivent aux urgences sont vues par un(e) infimièr(e) seulement 4 minutes après leur enregistrement. Un patient sur 10 attend 30 minutes. C’est un temps nécessaire pour évaluer la gravité des cas, ce délai sert à faire le tri entre les patients dont le problème de santé est réellement urgent et les autres.  Car l’ordre de prise en charge dépend de la gravité des symptômes.

7 patients sur 10 sont pris en charge une heure après leur arrivée.

Ensuite, l’enquête met en évidence que les examens complémentaires ont tendance à rallonger le temps d’attente aux urgences. Ainsi, les patients bénéficiant d’une simple consultation restent moins de 74 minutes aux urgences. Pour un examen tel une prise de sang, le délai est bien plus long atteignant 168 minutes.

Les patients devant être hospitalisés à l’issue des urgences doivent être réorientés dans un autre service : une véritable galère pour trouver un lit disponible.  Pourtant selon l’enquête, il faut seulement 15 minutes pour trouver une chambre d’hôpital  pour 50 % des patients

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES