Actualités santé

Lutte contre les déserts médicaux : où en est-on ?

Publié par le

Lancé en 2012, le pacte Territoire Santé a pour objectif de lutter contre les déserts médicaux, ces zones désertées par les médecins ou les professionnels de santé. Retour sur ce dispositif.

3 objectifs pour lutter contre la désertification médicale

  • Attirer les étudiants en médecines et les internes

Comment ? En leur proposant une aide mensuelle à hauteur de 1 200 euros  brut s’ils s’engagent à exercer dans des zones désertiques. Cette allocation est nommée « contrat d’engagement de service public (CESP) ». De2010 à 2014, 881 étudiants en ont bénéficié, soit 60 % de l’objectif fixé par le ministère de la Santé.

  • Offrir la sécurité financière aux jeunes généralistes

Le contrat de praticien territorial en médecine générale (PTMG) offre un complémentai de revenus jusqu’à 3 105 euros brut mensuel, durant 2 ans. Pour obtenir cette aide, il faut être installé dans une zone désertique et justifier d’une activité de 165 actes par mois au minimum

En 2014, 345 contrats ont été validés sur les 400 initialement prévus.

  • Inciter à la médecine collective

Pour les soins de premiers recours, le ministère de la santé a souhaité des regroupements pluriprofessionnels. Ces regroupements peuvent se faire au sein de maisons de santé pluridisciplinaires (MSP), pôles ou centres de santé, structures largement soutenues par les collectivités territoriales.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES