Actualités santé

Fraude des médicaments sur Internet, action de Google - Mutuelle-land.com

Publié par le

Internet présente indéniablement de nombreux avantages. Mais la Toile favorise également certaines dérives. Parmi ces dernières, on peut citer l’émergence de pharmacies en ligne qui commercialisent illicitement des médicaments. Dans la lutte contre ces revendeurs, Google va débourser la somme colossale de 250 millions de dollars, échelonnée sur 5 ans.

Lutte contre les pharmacies illicites

Il y trois ans de cela, Google avait été poursuivi par des actionnaires. Ces derniers reprochaient au géant américain d’avoir fermé les yeux sur certaines pratiques. Le groupe aurait permis à des pharmacies illicites basées à l’étranger de faire appel à sa publicité en ligne. Celles-ci ont ainsi pu écouler des médicaments aux Etats-Unis.

Pour rappel, le dépôt de la plainte en 2011 a été effectué juste après une affaire similaire. Google avait alors consenti à s’acquitter d’un montant de 500 millions auprès des autorités américaines pour mettre fin à des poursuites basées sur ce même type d’accusations. A l’époque, le gouvernement des Etats-Unis s’est fondé sur le fait que des pharmacies en ligne implantées au Canada sont parvenues à écouler des médicaments au pays de l’oncle Sam grâce à Adwords.

Accord avec le gouvernement américain

Suite à ces accusations, Google se trouve dans l’obligation de prendre des dispositions. C’est ainsi qu’un accord a été pris entre le gouvernement des Etats-Unis et Google. Le géant du Web est alors « forcé » d’investir de l’argent afin de lutter contre un phénomène dans lequel il est impliqué. Concrètement, Google va dépenser au moins 250 millions de dollars (à raison de 50 millions par an sur une durée totale de cinq ans) afin de contribuer à la lutte contre les pharmacies frauduleuses sur Internet, la publicité en ligne étant tout particulièrement ciblée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES