Actualités santé

Malades de l'hépatite C : attention à un défaut de votre stylo injecteur !

Publié par le
Certains malades chroniques de l’hépatite C peuvent se soigner tout seul, en utilisant un stylo injecteur. Mais un professeur français, le Pr. Albert TRAN, a réalisé une étude mettant en lumière de façon implicite un problème avec ce stylo injecteur.

Le professeur niçois a transmis ses résultats au laboratoire américain Merck afin de les alerter sur une possible faille dans leur appareil. Mutuelle-land.com vous donne les pistes pour comprendre cette affaire.

Hépatite C : un stylo injecteur qui n’injecte pas


D’après le professeur TRAN, le stylo injecteur, qui est censé injecté le ViraferonPeg, un traitement contre l’hépatite C, ne ferait pas le travail !

En effet, l’appareil peut ne pas injecter le produit, même s’il a été correctement utilisé. Le pire est que les patients ne se rendent pas compte que le produit n’a pas été injecté, et ne peuvent ainsi plus guérir de cette maladie.

Affaire du stylo injecteur : la réaction du laboratoire Merck


Le laboratoire Merck n’a pour le moment pas communiqué à ce sujet, mais tout laisse à croire que l’affaire y est prise au sérieux.

En effet, ce stylo injecteur était déjà plus ou moins suivi depuis 2006, à cause d’un problème de blocage. En effet, Merck avait informé ses clients de la possibilité d’un blocage de l’appareil, et avait mis en service un numéro vert pour ceux souhaitant plus d’informations.

Ce problème, aussi désagréable soit-il, n’était pas aussi dangereux : les patients se rendaient compte du blocage de leur appareil, et il leur suffisait d’en utiliser un autre.

L’avis de Mutuelle-land.com : quand les appareils conçus pour se soigner sont défaillants… Vigilance donc pour tous les utilisateurs de ce stylo injecteur !
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES