Actualités santé

Maladie de Parkinson : prise en charge par la Sécu et la mutuelle

Publié par le

Etant la 2ème maladie neuro-dégénérative la plus fréquente après la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson se caractérise par des syndromes parkinsoniens très sévères et résiste pour la plupart du temps aux traitements. Comment fonctionne le remboursement par la Sécu et la mutuelle pour ce type de maladie ?

Une maladie incluse dans la liste des 30 ALD, donc remboursé par la Sécu

La maladie de Parkinson est incluse dans la liste des 30 maladies chroniques mieux connues sous l’appellation « affection de longue durée ». De ce fait, tous les traitements liés à cette maladie sont pris en charge à 100% par le régime obligatoire. Ainsi, les médicaments parkinsoniens incluant les génériques, les consultations, les examens, les frais de transport pour les soins de la maladie ainsi que les soins annexes utiles pour le traitement de la maladie de Parkinson (orthophonie, kinésithérapie, …) sont remboursés à 100% par l’assurance maladie. Si on se fie à ces traitements, on a parfois tendance à dire qu’on n’a pas besoin du remboursement d'une bonne mutuelle santé pour les frais liés au traitement de la maladie de Parkinson. Cependant, la prise en charge du malade ne peut pas se limiter à ces traitements considérés par la Sécu. Ce qui veut dire qu’on a intérêt à opter pour une mutuelle santé pas chère quand on a en charge un malade atteint de la maladie de Parkinson car on peut encore voir ses dépenses augmentées.

Participation d’une mutuelle

Mise à part les dépenses citées ci-dessous et qui sont prises en charge à 100% par la Sécu, on peut encore s’attendre aux dépassements d’honoraire pratiqués par les médecins traitant la maladie de Parkinson. Lorsqu’on se voit encore contraint d’adopter certains dispositifs médicaux, il faut également penser à subir la différence entre le tarif fixé par la Sécu pour ces dispositifs et le prix pratiqué par le fournisseur. A ne pas oublier non plus le forfait hospitalier pour toute éventuelle hospitalisation de plus d’une journée et les participations forfaitaires qui seront amputés automatiquement des remboursements. Tous ces frais seront donc un surplus qui augmentera ses dépenses. Ce qui revient à dire qu’on aura intérêt à jouir d’une mutuelle adéquate quand on est chargé d’assurer le traitement d’une personne atteinte d’une maladie de Parkinson. Néanmoins, avant de se prononcer pour telle ou telle mutuelle, il faudra bien vérifier les conditions de remboursement proposées et les niveaux de couvertures des mutuelles en faisant appel à l’aide d’un comparateur de mutuelles santé pas chères en ligne.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES