Actualités santé

Valproate : attention à ce médicament mesdames

Publié par le

A partir du 1er janvier prochain, les jeunes femmes, les femmes en âge de procréer ainsi que les femmes enceintes pourront prendre un médicament impliquant des risques de malformation du fœtus à condition de signer un accord de soins. De quel médicament s’agit-il ?

Ce médicament sera interdit aux femmes en 2016

Il s’agit en fait d’une molécule intégrée à 5 médicaments et leurs génériques, dont la prescription sera encadrée dès le 1er janvier 2016 par l'Agence nationale du médicament.  Pourquoi ? Parce que cette molécule, un antiépiléptique nommée Valproate, serait à l’origine de risques de malformations congénitales du fœtus. Les médicaments contenant cette molécule sont : Dépakine, Dépakote, Dépamide, Micorpakine ainsi que leurs génériques.

La patiente à qui un médecin a prescrit le Valproate devra non seulement utiliser un contraceptif et en plus signer un accord de soins avec un médecin spécialiste afin de confirmer sa compréhension des risques liés à ce médicament, en cas de grossesse.

Des patientes mal informées

Selon un sondage Viavoice /ANSM réalisé auprès de 202 pharmaciens, les nouvelles conditions de prescriptions sont bien connues des pharmaciens (77 %) mais 62 % des patientes ont déclaré être peu ou pas du tout informées des risques liés au Valproate.

Autre point, 55 % des patientes prenant un médicament à base de Valproate possédaient une ordonnance de leur médecin généraliste mais ignorait qu’elles devaient consulter un spécialiste.

Un sondage qui n’a pas manqué d’alerter l’ANSM.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES