Actualités santé

Les génériques bioéquivalents aux princeps

Publié par le

Alors que certains doutent encore de l’efficacité des médicaments génériques, l’agence des médicaments, l’Inami et le ministère de la Santé viennent de lancer une nouvelle campagne pro-générique. Objectif : rassurer et en finir avec les idées reçues

Princeps et génériques : différences / ressemblances

Du point de vue de la composition, les princeps (médicament original) et les génériques ont exactement la même composition : ils contiennent tous deux les mêmes principes actifs et ont les même résultats.
La différence réside dans les excipients qui participent à la modification du goût, de la couleur ou de la forme du médicament.

On dit alors que les princeps et les génériques ne sont pas identiques mais bioéquivalents.

Concernant la procédure de mise sur le marché, elle reste identique pour l’un comme pour l’autre des médicaments :

  • Création d’un dossier auprès de l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) / dossier simplifié pour les génériques
  • L’industriel pharmaceutique doit prouver la bioéquivalence des deux médicaments

Tous les industriels de la pharmacie sont contrôlés de manière identique.

Pourquoi favoriser les génériques ?

L’introduction des génériques est liée à l’économie réalisée : non seulement pour le patient mais également pour l’assurance maladie. Dans ce sens, les médecins sont invités à proposer davantage de médicaments génériques.

En mars 2015, le prix des génériques a baissé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES