Actualités santé

Le gouvernement s'attaque aux tarifs d'optique et dentaires

Publié par le , Mis à jour le 30/10/2012 à 17:30

Maintenant que le gouvernement en a fini avec les dépassements d’honoraires, dont l’accord s’est conclu avec succès la semaine dernière, il souhaite s’atteler plus particulièrement aux tarifs exercés sur les produits d’optique et dentaires, jugés bien trop chers et trop peu pris en charge.

Prochain chantier de santé gouvernemental : l’optique et le dentaire

Dans une interview au Journal du Dimanche, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé vouloir s’attaquer désormais à l’optique et aux soins dentaires.

Ces deux postes de santé font partis des plus onéreux et sont également ceux auxquels renoncent le plus les Français, faute de moyens. Retrouvez les résultats « optique » de la dernière enquête de la Mutualité française ici. En plus d’être onéreuses, ces prestations ne sont peu prises en charge par la Sécurité Sociale ni par les mutuelles santé.

Quels projets ? Quelles actions ?

La ministre de la Santé a ainsi déclaré que les tarifs de l’optique et du dentaire devaient « être mieux encadrés ». De rajouter : « Il faut réguler le prix des lunettes et des prothèses dentaires ».

La ministre souhaite également améliorer l’information des patients en matière de tarifications.

Pour parvenir à une telle régulation, Marisol Touraine préconise de développer les réseaux de soins et les « magasins agréés par les mutuelles qui permettent aux assurés de bénéficier de tarifs plus bas ».

D’autre part, la ministre souhaite « diminuer les délais d’attente très élevés pour les consultations d’ophtalmologie » en permettant à d’autres professionnels de l’optique - orthoptistes ou les opticiens – de réaliser des examens pour l’instant réservés aux ophtalmos.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES