Actualités santé

Vaccination : le paludisme reste dangereux dans certaines zones

Publié par le

Le paludisme est une maladie qui concerne près de la moitié de la planète. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, plusieurs questions ont été soulevées, notamment la recherche d’un vaccin ou encore les recherches avancées qui devraient être entreprises sur les maladies vectorielles en général.

Le paludisme

Cette maladie infectieuse est transmise par la piqûre de certains moustiques qui sévissent surtout dans les régions tropicales. Il s’agit d’une infection parasitaire qui fait chaque année des millions de victimes dont des centaines de milliers de décès. Les signes de la maladie apparaissent entre une et trois semaines après la piqûre. Le patient est alors très fiévreux et ressent diverses douleurs, surtout des maux de tête. Il a en plus l’impression d’être totalement courbaturé et frissonne de façon incontrôlable. Par ailleurs, il est sujet à des nausées et des troubles digestifs comme la diarrhée. En cas de mauvais traitement d’une première « invasion », le paludisme peut récidiver des mois ou des années plus tard.

Un vaccin pour les femmes enceintes

Le paludisme est dangereux et il l’en encore plus pour la femme enceinte et le bébé qu’elle porte. Aujourd’hui, pour éviter cette maladie, il n’y a que le TPI ou traitement prévenir intermittent et le recours à la moustiquaire. Pourtant, les moustiques et les parasites deviennent plus résistants. Face à cela, la recherche d’un vaccin est en cours et dirigée par Benoît Gamain.

Des recherches poussées

Le nombre des victimes du paludisme a certes diminué mais il reste conséquent, au même titre que les autres affections vectorielles (transmis par un moustique, une tique, une mouche ou encore une punaise…). Pour endiguer ces maladies, il est nécessaire d’entreprendre des recherches, il serait notamment judicieux de procéder à une étude de ces différents vecteurs dans le but de mieux cerner leur comportement et trouver une solution.

Toutes les personnes envisageant de voyager dans les zones à risque doivent prendre des précautions en sachant que les mutuelles santé proposent des formules complètes pour une couverture optimale durant vos déplacements.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES