Actualités santé

Pénurie de médecins : toujours plus de déserts médicaux

Publié par le , Mis à jour le 24/09/2019 à 14:26

Les élus locaux souhaitent un plan d'action pour pallier aux déserts médicaux

La pénurie de médecins se poursuit en France. Moins 6500 généralistes depuis 2010. Une diminution qui devrait s’accentuer dans les prochaines années. Les élus locaux demandent un plan d’action à Edouard Philippe.

6 000 départs supplémentaires d’ici 2025

La situation est loin de s’améliorer. D’après des chiffres du Conseil national de l’Ordre des médecins relayés par le Parisien, les déserts médicaux continuent de s’accroître. Au total, 6 500 médecins généralistes ont raccroché leur blouse blanche depuis 2010. Une pénurie de médecins qui devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2025 avec 6 000 départs de généralistes supplémentaires.

Une situation intenable pour les élus locaux durement impactés. En fin de semaine dernière, ils ont interpellé Edouard Philippe en demandant un plan d’action. Les maires ont notamment émis l’idée de contraindre des jeunes médecins à s’installer dans les petites communes. Une idée partagée par 84% des Français.

Pour endiguer ce phénomène, l’executif a décidé de mettre en place des alternatives notamment le remboursement de la téléconsultation par l’Assurance maladie. En une année d’existence, un bilan fait état de 60 000 téléconsultations effectuées. Un chiffre en demi-teinte bien loin des 500 000 téléconsultations attendues. Cependant, l’Assurance maladie garde bon espoir et explique que la « téléconsultation va se diffuser plus largement dans les mois et les années à venir ».

4 000 postes d’assistants médicaux

Par ailleurs, 4 000 postes d’assistants médicaux vont voir le jour. Mi-secrétaires, mi-aides-soignants, ils auront pour mission de décharger les médecins. Allégés par les assistants médicaux, les praticiens pourront suivre davantage de patients.
Selon les dernières données, on estime que près de 8 millions de Français ne peuvent pas consulter plus de deux fois par an un médecin. Sur le territoire, le ministère de la santé annonce que 11 300 communes sont dépourvues de praticiens.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES