Actualités santé

PIP : l'Assurance Maladie belge dépose une plainte contre X

Publié par le
Alors que le gouvernement belge compte plus de prothèses PIP que prévu sur son territoire, il recommande aux porteuses de retirer les implants. Comme en France, la Sécurité Sociale prendra en charge sous conditions ces retraits. Une branche de l’organisme social vient de déposer une plainte contre X.

Une plainte complète contre X


Dans le cadre du scandale sanitaire provoqué par la société française Poly Implant Prothèse, l’Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami), une branche de l’Assurance Maladie belge vient de déposer une plainte contre X auprès du juge d’instruction à Bruxelles. 

La plainte, complète, vise de nombreuses infractions telles que coups et blessures involontaires, faux et usage de faux, escroquerie, exercice illégal de la médecine, infraction à la réglementation belge, fraudes à la Sécu, etc.

Durcissement de la réglementation européenne


Comment une société française a pu exporter aussi longtemps ses produits illégaux (gel frelaté) dans plusieurs pays d'Europe et à travers le monde ?

Une question qui a toute son importance et qui a mis en lumière des failles dans le système de contrôle des dispositifs médicaux. Les autorités européennes veulent désormais un renforcement accru de ces contrôles.

En France, la sénatrice UMP Chantal Jouanno vient d’être chargée d’une mission sur la réglementation des dispositifs médicaux. Jusqu’à maintenant il n’y avait pas de véritable contrôle sur les dispositifs médicaux : ça va changer ! 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES