Actualités santé

La généralisation du tiers payant acceptée par les Français

Publié par le

Si l’on en croit les résultats d’une enquête récemment publiée par Ouest-France, une importante proportion des Français dit « oui » au tiers payant généralisé pour les consultations médicales. Certains affichent quand même un avis mitigé et redoutent les fraudes et l’augmentation des dépenses de santé.

Tiers payant généralisé

C’est un sondage Ifop mené sur un millier de participants qui révèle que plus d’un Français sur deux est favorable à cette mesure. Un sur trois craint les abus et les augmentations des frais de santé. A souligner qu’il s’agit de l’une des dispositions qui va être mise en place dans le cadre de la nouvelle loi Santé dévoilée le 19 juin 2014. Elle devrait être effective d’ici l’année 2017.

Qu’est-ce que cela implique ? La réponse est simple : une fois que le tiers payant sera généralisé, les patients qui s’adressent à un généraliste ou un spécialiste n’auront plus à avancer le montant de leur consultation (grâce au système d’avance de frais). La Sécu ainsi que les complémentaires santé interviendront directement pour le remboursement des professionnels de santé.

Tiers payant : améliorer l’accès le soin

Si le tiers payant généralisé suscite la sympathie des Français, c’est parce que cela va donner la possibilité aux assurés les plus démunis d’aller voir le médecin même avec peu de moyens. Nombreux sont les patients qui renoncent à la consultation à cause d’un manque d’argent. Cette mesure présente sans nul doute des avantages.

Pour sa part, l’Ifop n’a pas manqué de pointer du doigt les éventuels revers de ce dispositif. Il  pourrait avoir pour effet d’augmenter les consultations. Il faut pourtant noter que parmi les objectifs du moment du gouvernement, il y a la volonté de maîtriser les coûts de santé et par voie de conséquence limiter les éventuels déficits.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES