Actualités santé

Près de 30 % d'actes médicaux non justifiés selon les médecins

Publié par le , Mis à jour le 09/07/2012 à 18:52
La Fédération hospitalière de France (FHF) a interrogé 800 médecins (quel que soit leur statut) via un sondage TNS sur les actes médicaux. Pour les médecins de chaque discipline, près de 30 % d’actes médicaux effectués ne seraient pas vraiment justifiés. Détail des résultats.

Des actes médicaux injustifiés ?


Les médecins de tout horizon semblent plutôt d’accord sur la question.

72 % d’actes médicaux seraient ainsi vraiment justifiés, ce qui signifie que 28 % ne le sont pas ! 
Dans le détail du sondage, ce sont les médecins libéraux qui sont les plus sévères estimant que seuls 68 % des actes sont justifiés. Les médecins hospitaliers jugent de leur côté que 74 % de leurs actes sont justifiés, 76 % pour les spécialistes libéraux.

Pourquoi autant d’actes injustifiés alors ?


Parmi les raisons invoquées par les médecins, les actes injustifiés sont nombreux en raison d’une certaine demande des patients (pour 85 % des médecins). Toujours en rapport avec les patients, 58 % d’entre eux évoquent plutôt la peur du risque judiciaire (en d’autres termes la peur du dépôt de plainte).
Moins nombreux, certains médecins parlent d’un problème de formation (39 %) ou encore l’incitation économique (20 %).

Pourtant, les actes inutiles ont des conséquences d’ordre économiques pour la Sécu et les mutuelles et sur la santé publique (sur-prescription et sur-consommation de médicaments par exemple).

Les médecins libéraux dénoncent ce sondage réalisé pour le compte de la Fédération hospitalière, pourtant ce phénomène concerne chaque discipline.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES