Actualités santé

Préservatifs : une seconde marque remboursée

Publié par le

"Eden" et "Sortez couverts" sont les deux marques de préservatifs remboursées

Une nouvelle marque de préservatifs est remboursée par l’Assurance maladie. Il s’agit de « Sortez couverts ». Vendus par 12 au prix de deux euros, les préservatifs masculins sont remboursés à 60%.

Sortez couverts, la nouvelle marque remboursée par l’Assurance maladie

Après Eden au mois de novembre 2018, une seconde marque de préservatifs est désormais remboursée par l’Assurance maladie. Il s’agit des préservatifs « Sortez couverts ». Vendus par 12 au prix de 2 euros, les préservatifs masculins fabriqués par Polidis sont remboursés à 60% à condition d’être prescrits par un médecin ou une sage-femme. À l'inverse, de la marque Eden réservée aux personnes de plus de 15 ans, "Sortez couverts" est sans limite d’âge. Une très bonne nouvelle pour l’animateur Christophe Dechavanne, fidèle défenseur de la lutte contre le sida : « promulguer le texte au Journal Officiel un 14 février, jour de la fête de l’amour et des amoureux pour le remboursement de la capote « Sortez couverts »…m’en souviendrai » explique-t-il dans un tweet. L’animateur n’a d'ailleurs, pas hésité à remercier Agnès Buzyn pour son engagement. La ministre de la santé s’est félicitée quelques semaines plus tôt du remboursement des premiers préservatifs en France : « une nouvelle étape en faveur de la prévention et de la protection de tous les Français en particulier chez les plus jeunes ».

6000 nouvelles contaminations par an en France

En France, deux millions de couples utilisent le préservatif comme moyen de contraception. Selon les derniers chiffres, 6000 nouvelles contaminations sont enregistrées chaque année en France. Les homosexuels et les immigrés sont les plus touchés par le Sida. Les hétérosexuels nés en France représentent 15% des cas. Même si les seniors sont moins touchés, ils ne sont pas épargnés pour autant. 20% des seniors avaient dépassé la cinquantaine lors de la pose du diagnostic du sida.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES