Actualités santé

Alcoolisme : les malades pris en charge en Belgique

Publié par le

Le Nalmefène, un traitement contre l’alcoolisme, est désormais remboursé au Belgique. La Sécurité Sociale du plat pays a décidé de le prendre en charge afin de lutter contre l’augmentation du nombre d’alcooliques.

Un « vrai » traitement contre l’alcoolisme ?

Devoir passer par une cure de désintoxication ne constitue plus une obligation pour les personnes dépendantes à l’alcool. Le Nalmefène permet, en effet, d’obtenir du cerveau qu’il réduise l’envie de consommer de l’alcool éprouvée par un individu. Ce traitement agit, par conséquent, à titre préventif : un individu qui souhaite ne pas dépasser une certaine dose d’alcool prendra ce médicament quelques heures avant de commencer à boire un verre pour éviter les excès.

Près d’un million d’alcooliques en Belgique

Le nombre de personnes ayant un problème avec l’alcool se chiffre à près d’un million en Belgique. Ces individus ne sont pas nécessairement tous alcooliques mais représentent néanmoins un danger pour la société. Raison pour laquelle la Sécurité Sociale belge a décidé d’autoriser la prise en charge du Nalmefène.

Diminuer le nombre d’alcooliques : un enjeu économique

Si la Sécurité Sociale belge a pris une telle mesure, c’est pour réduire le nombre d’alcooliques. Car, en corollaire, cette mesure permet aussi de diminuer le nombre d’accidents causés par une consommation excessive d’alcool. Ce qui permet aussi à la Sécurité Sociale de réaliser des économies conséquentes.

La boîte de 14 comprimés de ce médicament coûte un peu moins de 60 euros mais le patient ne prend en charge qu’un euro. Un accompagnement est néanmoins exigé par la Sécurité sociale avant de procéder au remboursement de ce traitement.

Plus d’infos : Les Français connaissent les risques liés à l’alcool

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES