Actualités santé

Prothèses dentaires : une baisse de tarif reportée

Publié par le

La baisse des prix des actes prothétiques est reportée

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a récemment annoncé la réouverture du dialogue conventionnel et le report d'un an de l'application du règlement arbitral d'avril (à janvier 2019). Ce dernier a pour mission de transformer l’équilibre économique des cabinets dentaires, en revalorisant certain soins et en plafonnant les tarifs d’actes prothétiques coûteux.

Un report apprécié des dentistes

Le report de la baisse des tarifs des prothèses dentaires ou autres actes prothétiques a de quoi réjouir les dentistes. En revanche, le report de la mesure à destination des patients les plus démunis risque de les décourager. Bon nombre français renoncent aux actes prothétiques en raison d’un remboursement trop peu élevé.

Mais pour les dentistes, cette mesure est une menace pour 20 % des cabinets dentaires libéraux, selon le syndicat CNSD.

Parallèlement le report de la mesure serait un bienfait pour les comptes de l’Assurance maladie qui économisera près de 150 millions d’euros liés à l’application du règlement.

Promesse de Macron non tenue ?

Le plafonnement des prothèses était pourtant une promesse du programme électoral de Macron. C’était donc l’occasion de mettre en place une première grande mesure, attendue par de nombreux Français.

Cependant, Les Echos souligne une autre possibilité : la mise en place de panier de soins « zéro reste à charge » en parallèle des offres onéreuses. Et dans ce cas, l’ensemble des acteurs (Assurance maladie, complémentaire santé et médecins) devraient faire des efforts pour faire baisser le reste à charge des patients. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES