Actualités santé

J'ai plus les moyens de me soigner

Publié par le

Une récente révélation puisée dans le dernier baromètre CSA à la destination d’Europ Assistance a fait mention que 1 tiers des Français préfère renoncer aux soins médicaux faute de moyens financiers en 2013.

Nuisance à l’image du système de santé en France

Par rapport à l’année 2012, la situation des Français en matière de santé n’a pas l’air de s’améliorer en cette année 2013 puisque 33 % d’entre eux ont préféré couper le pont avec les soins médicaux. Et pour cause : la crise financière aux portes. En tête de la liste des soins abandonnés par les Français figurent les soins dentaires (25 %) suivis des lentilles de corrections et des lunettes (17 %), puis les soins lourds (7 %) et les achats de médicaments (7 %). Selon RTL, les femmes (40 %) sont les plus concernées par cet abandon par rapport aux hommes (23 %) et question tranche d’âge, ce sont les personnes âgées entre 18 et 39 ans qui préfèrent renoncer aux soins par rapport aux personnes âgée de 60 ans et plus. Le système de santé français plébiscité par ses voisins risque donc de prendre un sacré coup à la suite de la publication de ce rapport.

Pour la France : les mutuelles comme solution

La crise financière dans la Zone Euro n’a pas épargné la plupart des ménages français. Elle a porté un coup dur dans le budget de chaque famille à tel point que bon nombre d’entre eux ont décidé de renoncer aux différents soins médicaux. Mais étant donné le fait que la santé est la 1ère richesse de l’homme, il n’est pas très prudent de couper carrément le pont avec les soins dont on a réellement besoin. Le mieux serait de partir à la quête d’une bonne mutuelle capable de proposer des prestations de qualité contre des cotisations modestes. Avec cela, on peut bénéficier des soins de santé nécessaire (dentaire, optique, etc.) sans avoir à débourser une fortune. Pour trouver rapidement une telle mutuelle, on peut faire appel à un comparateur de mutuelle santé en ligne.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES