Actualités santé

Quels sont les effets de la climatisation sur la santé ?

Publié par le

Attention à la climatisation durant les fortes chaleurs

Si la climatisation apparaît comme un bon allié face à ces fortes chaleurs, elle peut occasionner quelques désagréments. Angines, rhinites, otites, etc. :  le contraste des températures ainsi qu’un mauvais entretien des filtres peuvent en effet avoir des conséquences sur la santé.

Angines blanches ou bactériennes, rhinites, otites, etc.

Lorsque la canicule survient, le réflexe d’allumer l’air conditionné est presque immédiat. Alors que des pics à plus de 40°C sont attendus cette semaine, le niveau de la climatisation risque de monter. Mais est-ce une bonne idée ? Si la climatisation de l’air n’est pas dangereuse en soi, elle peut s’avérer responsables de quelques désagréments. « Un contraste trop fort entre la température extérieure et intérieure peut entraîner des traumatismes sur les muqueuses », explique à 20 minutes le Dr Jacques Battistoni, président de MG France.

Angines blanches ou bactériennes, rhinites, otites ou encore infections bronchopulmonaires : les effets sur notre santé sont nombreux. « Il faut savoir que lorsqu'il fait chaud, les vaisseaux sanguins [de notre nez, de notre gorge] se dilatent pour aider le corps à éliminer le surplus de chaleur. Au contraire, quand il fait froid, ils se contractent pour la garder. Quand on passe trop souvent du chaud au froid, nos muqueuses s'irritent, s'enflamment et retiennent alors la moindre poussière ou le moindre virus qui passe », détaille pour Allô Docteurs, Jean-Louis San Marco, professeur de médecine à l'université de Marseille.

Fermer fenêtres et volets la journée et aérer en soirée

Mettre la climatisation trop forte n’est néanmoins pas le seul risque. Le manque d’entretien de certains climatiseurs est lui aussi responsable de l’apparition de certaines maladies. Des filtres poussiéreux peuvent véhiculer allergènes et autres bactéries. Un rapport interministériel publié en 2008 rappelait d’ailleurs que ces appareils étaient « une source importante d’apport en moisissures ».

Si les dangers existent, il n’est pas non plus nécessaire de couper l’air conditionné. Si après avoir fermé fenêtres et volets la journée et aéré en soirée il fait toujours aussi chaud à l’intérieur, la climatisation peut être allumée. « L'idéal est que la différence entre la température extérieure et intérieure ne dépasse pas huit degrés », indique cependant à Franceinfo, Jean-Michel Klein, président du Syndicat national des ORL.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES