Actualités santé

Rendez-vous médicaux : MonDocteur disparaît au profit de Doctolib

Publié par le

La plateforme MonDocteur va fermer au profit de Doctolib

Rachetée en juillet dernier, la plateforme MonDocteur va bientôt officiellement disparaître. Doctolib va ainsi devenir le plus important service de prise de rendez-vous médicaux au monde. Le site aspire désormais à se lancer sur le marché de la téléconsultation médicale.

MonDocteur fermera définitivement le 22 décembre

Le secteur des rendez-vous médicaux en ligne et de la télémédecine bouge. En juillet dernier, la plateforme de prise de rendez-vous médicaux Doctolib annonçait avoir racheté son concurrent direct, la plateforme MonDocteur. « Nous consolidons notre position de leader en Europe et enrichissons les services que nous offrons à la fois aux patients et aux praticiens », expliquait alors au journal Le Monde Stanislas Niox-Château, cofondateur de Doctolib. Une fusion qui aura entraîné la fermeture de MoDdocteur, pourtant sur les tablettes d’Alan et de son « Alan Map ». La plateforme dont Lagardère Active était le principal actionnaire a en effet indiqué qu’elle fermera le 22 décembre prochain.

Doctolib lorgne sur les téléconsultations

Avec l’arrêt d’activité de MonDocteur, Doctolib devient le plus important service de prise de rendez-vous médicaux au monde. A lui seul il comptabilise 20 millions de visites de patients par mois et 55 000 professionnels de santé utilisateurs. Un nombre que Doctolib espère voir grimper. En juillet son cofondateur affichait l’objectif de 80 000 praticiens utilisateurs en Allemagne et en France.

Pour Doctolib accroître le nombre de professionnels de santé utilisateurs n’est pas le seul objectif. Le site a récemment indiqué qu’il désirait de lancer sur le marché de la téléconsultation médicale. Un créneau sur lequel plusieurs entreprises veulent investir depuis que ces téléconsultations sont remboursées sous conditions par l’Assurance maladie. Pour Doctolib le but est d’y parvenir dès l’année prochaine.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES