Actualités santé

Les Français renoncent aux soins

Publié par le , Mis à jour le 13/11/2012 à 18:59

Un nouveau sondage sur le renoncement aux soins appuie le fait que les Français renoncent de plus en plus aux soins. C’est cette fois le journal féminin Grazia qui a réalisé un sondage en ligne le 31 octobre dernier via Harris Interactive pour connaître le comportement des Français en matière de soins et notamment sur le phénomène de renoncement aux soins.

33 % des Français déclarent avoir déjà renoncé à des soins

Un tiers des Français a déjà renoncé à un soin au moins une fois dévoile le sondage. Les tranches qui renoncent le plus sont les seniors âgés de 50 à 64 ans (dans 40 % des cas), les foyers disposant d’un revenu mensuel inférieur à 1 200 euros (60 % des répondants) et les femmes.

Pour quelle(s) raison(s) renoncent-ils aux soins ? La raison la plus courante est sans surprise liée aux finances (pour 72 % des répondants). Les délais d’attente trop longs font également parties des motivations.

Le cas du renoncement des femmes

Dans cette enquête, les femmes semblent renoncer aux soins davantage que les hommes. Harris Interactive explique dans le communiqué relatif à l’enquête que le renoncement aux soins de la part des femmes est lié à leur niveau moyen de revenus plus faible que celui des hommes. C’est notamment le cas des femmes dont la tranche d’âge se situe entre 50 et 64 ans.

Au global, le sondage dévoile que 29 % des femmes ont déjà renoncé aux soins faute de moyens financiers. 19 % n’ont pas réalisé de soins gynécologiques, pour les mêmes raisons.

Le conseil de Mutuelle-land : bien sûr, nous ne vous répèterons jamais assez qu’une mutuelle santé est une véritable arme contre le renoncement aux soins. Certaines formules restent cependant trop chères, c’est pourquoi il convient de comparer les mutuelles du marché. Un comparateur permet d’avoir un perçu global des offres (garanties + tarifs) et de choisir en toute connaissance de cause. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES