Actualités santé

Rester trop longtemps assis : quel impact sur le cerveau ?

Publié par le

Rester assis trop longtemps n’est pas bon pour notre cerveau

Rester trop longtemps assis au quotidien pourrait avoir un impact négatif sur notre santé cérébrale. Le glucose, principal carburant de notre cerveau, serait ainsi irrégulièrement transmis à notre cerveau, ce qui aurait des conséquences néfastes. Explications.

Assis trop longtemps, notre cerveau serait en danger 

Le glucose serait mal distribué à notre cerveau, sans activité physique. En cette période de rentrée, nous avons pensé que cette information pourrait vous aider à rester en bonne santé sur les bancs de la fac ou au bureau. Des lieux où l’on reste assis une bonne partie de la journée.

Si le cerveau n’est qu’une toute petite partie de notre corps (2 %), il réclame pourtant 20 % de nos besoins énergétiques au repos, et demande plus particulièrement du glucose. Trop peu ou trop de glucose approvisionné dans notre cerveau peut avoir des conséquences sur cet organe.

Les études scientifiques ne sont pas toutes d’accord sur les conséquences du manque d’approvisionnement de notre cerveau en glucose et le fait de rester longtemps assis.

La solution : se lever régulièrement

Selon les estimations médicales, rester assis plus de 8heures par jour requiert quotidiennement 60 à 75 minutes d’exercices physiques pour compenser. Ou alors se lever régulièrement tout au long de la journée.

Marcher, même doucement, aurait un pouvoir sur la régulation du glucose dans l’organisme. Marcher de manière régulière dans la journée serait d’ailleurs meilleur pour la santé de notre cerveau, car la régulation du glucose serait plus régulière.

Cette pratique physique simple à réaliser enverrait des ondes de pression à travers les vaisseaux sanguins, entrainant une hausse du débit sanguin dans le cerveau, lui-même lié à l’approvisionnement de glucose dans le cerveau.

Donc, vous savez ce qu’il vous reste à faire en cette rentrée : levez-vous de votre siège de bureau, et marchez un peu ! Votre productivité n’en sera que meilleure !

Source Sud-Ouest

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES