Actualités santé

Retour à l'école, tests massif, masques...Découvrez les mesures du gouvernement

Publié par le , Mis à jour le 29/04/2020 à 11:54

Le Premier ministre a dévoilé le plan de déconfinement du gouvernement

Son allocution était très attendue par les Français. Devant l’Assemblée nationale, Edouard Philippe a dévoilé les mesures de déconfinement qui devrait commencer le 11 mai prochain. 

Une cartographie des régions

A partir du 30 avril, Jérôme Salomon, le directeur général de la santé présentera une cartographie de la France. Un document qui permettra de différencier les régions (régions vertes ou rouges) en fonction de la propagation du Covid-19. Selon l’évolution de la pandémie, une région verte pourra passer en rouge et vice-versa. 

Réouverture progressive des maternelles, écoles et collèges

Comme l’avait annoncé Emmanuel Macron, les crèches, écoles et collèges vont rouvrir de façon « très progressive ». Les maternelles et élémentaires devraient rouvrir à compter du 11 mai 2020, sur l’ensemble du territoire et sur la base du volontariat. Les classes ne devront pas excéder 15 élèves.

Dans un second temps, à partir du 18 mai, les collèges situés dans des zones où la circulation du virus est faible pourront accueillir des élèves. Ce sont les 6ème et 5ème qui pourront retourner en cours les premiers. Des élèves qui devront porter obligatoirement un masque.

La réouverture des lycées sera étudiée à la fin du mois de mai pour une rentrée au plus tôt le 4 juin. A noter que les crèches pour accueillir des groupes de 10 enfants. 

Des tests massifs de la population

Le gouvernement souhaite accélérer le dépistage du coronavirus. Le Premier ministre souhaite 700.000 tests par semaine à partir du 11 mai 2020. Les personnes qui auront des symptômes, testées positives pourront faire le choix de rester à leur domicile ou de partir durant une période de 14 jours dans un hôtel réquisitionné pour l’occasion. Si le malade opte pour la première formule, ce sera l’ensemble de son foyer qui devra être confiné. 

Le port du masque obligatoire dans les transports

Le port du masque deviendra obligatoire dans les métros, RER, bus, car, taxis ainsi que VTC. En cas de non-respect, le voyageur pourra être sanctionné. Une sanction qui n’a pas encore été indiqué par le ministère des transports. 

Pour respecter une distanciation physique, Edouard Philippe a invité les opérateurs à : « condamner un siège sur deux, s’assurer des marquages au sol, une bonne répartition sur les quais, se préparer à limiter les flux en cas d’affluence ». En Ile-de-France, 70% du trafic sera assuré à la RATP à partir du 11 mai prochain. 

La réouverture des commerces à l'exception des bars, cafés et restaurants

La grande majorité des commerces pourra rouvrir à l’exception des bars, cafés, restaurants. Le cas de ces derniers sera examiné à la fin du mois de mai. Pour les autres, le port du masque est recommandé pour le personnel comme pour les clients si la distanciation n’est pas possible. D’ailleurs, le patron d’un commerce pourra refuser l’entrée de son magasin à une personne qui n’aura pas de protection. Il a aussi été décidé que les centres commerciaux de 40.000 m2 et plus resteront fermés. 

Rassemblement limité à 10 personnes

Le Premier ministre a également indiqué que les rassemblements dans la sphère publique ou privée seraient limités à 10 personnes. Les plages seront inaccessible au moins jusqu’au 1er juin. Par ailleurs, les Français pourront circuler dans un périmètre de 100 kilomètres. Au-delà, les déplacements devront être motivés par « un motif impérieux, familial ou professionnel ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES