Actualités santé

Royaume-Uni : elle découvre son cancer du sein au musée

Publié par le

Une femme découvre son cancer du sein dans une salle d'imagerie thermique d'un musée

Bal Gill se souviendra très longtemps de sa visite au musée Camera Obscura and World of Illusions en Écosse. C’est en le visitant qu’elle a découvert l’existence de son cancer du sein. Son médecin lui détecte alors une tumeur maligne de la glande mammaire.

Une tache de chaleur de couleur rouge

C’est une histoire à peine croyable qui a sans doute sauvé la vie d’une femme. Une touriste britannique de 41 ans a découvert par le plus des grands des hasards qu’elle était atteinte d’un cancer du sein. C’est en visitant le musée Camera Obscura and World of Illusions à Edimbourg en Ecosse que Bal Gill a observé une anomalie sur son sein gauche. La particularité de ce musée est qu’il propose à ses visiteurs de découvrir une salle d’imagerie thermique. C’est là que la femme va apercevoir une tache de chaleur de couleur rouge sur sa poitrine.

Intriguée, la quadragénaire va avoir le réflexe de prendre une photo pour la montrer à son médecin traitant. Un bon geste car son praticien va lui annoncer qu’elle souffre d’une tumeur maligne de la glande mammaire à un stade jugé précoce.

Cinq mois après cette découverte, Bal Gill a dû subir trois chirurgies ainsi qu’une mastectomie mais les médecins considèrent qu’elle est guérie.

Sur France Info, Jean–Yves Pierga, oncologue à l’Institut Marie Curie est revenu sur cette histoire atypique. Pour lui, l’utilisation de la chaleur pour identifier un cancer n’est pas nouvelle : « La thermographie a été beaucoup explorée dans les années 1980-1990 pour détecter le cancer du sein (…) S’il y a tumeur, on observe une zone plus chaude autour de la glande mammaire ».

Octobre rose se poursuit dans toute la France

Rappelons que comme chaque année, Octobre rose est le mois de sensibilisation du cancer du sein. Une campagne nationale qui a pour but notamment d’informer les femmes sur la maladie et sur l’importance de réaliser un dépistage.

En parallèle, de nombreuses opérations sont menées sur l’ensemble du territoire afin de récolter des fonds. C’est le cas d’Andréa Mutuelle qui s’engage dans le combat en soutenant plusieurs actions locales et offrira un chèque de 10 000 euros à l’association SoS Féeminité.

En France, ce sont 53 000 nouvelles femmes qui sont touchées par le cancer du sein dont 85% de taux de survie après 5 ans.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES