Actualités santé

Santé : bilan des retraits de PIP

Publié par le , Mis à jour le 06/06/2012 à 15:06
Alors que le gouvernement avait conseillé le retrait des prothèses frelatées de la marque PIP par mesure de précaution, près de 8 000 porteuses ont suivi ce conseil en faisant ôter leurs implants mammaires. 

Les retraits PIP en chiffres


Selon un bilan de l’agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM, anciennement l’Afssaps), 7 868 porteuses de prothèses PIP auraient procédé à l’extraction de leurs implants sur les 30 000 porteuses (évaluation de l'ANSM). 

La majorité (5 257) de ces femmes l’ont fait sur les conseils du gouvernement précédent par mesure de précaution mais pour 2 252 c’est une rupture et pour 1830 femmes, une réaction inflammatoire qui les ont incitées à procéder à une explantation.

48 cancers du sein ont été décelés chez les porteuses de PIP. Malgré tout, ce chiffre n’implique pas un véritable risque de cancers en lien avec les prothèses frelatées. 
 

Le gouvernement continue de conseiller l’explantation


Le gouvernement français conseille toujours le retrait des prothèses de la marque PIP par mesure préventive. La synthèse de l’ANSM explique que « l’explantation préventive reste recommandée compte tenu de la fréquence et de la précocité des évènements indésirables observés anormalement chez les porteuses d’implants PIP ».

Le mot de Mutuelle-land : plus jamais ça ! Afin d’éviter à nouveau un scandale sanitaire de l’envergure de l’affaire PIP, l’agence de sécurité sanitaire a été restructurée pour devenir l’ANSM. Avec cette nouvelle agence, les procédures de vigilance sont renforcées : Pas de véritable contrôle sur les dispositifs médicaux : ça va changer ! 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES