Actualités santé

Vaccination : une plainte contre le gardasil

Publié par le

Après une plainte déposée contre le vaccin Gardasil, vaccin contre le cancer du col de l’utérus, Sanofi Pasteur réfute les liens entre ce vaccin et la constatation de sclérose en plaques.

Des effets secondaires liés au Gardasil ?

Après s'être faite vaccinée contre le cancer du col de l'utérus, une jeune femme a porté plainte contre Sanofi Pasteur et l'Agence nationale de sécurité du médicament suite à la survenue d’effets secondaires. Cette plainte ne constitue pas une première puisque le vaccin contre le cancer du col de l'utérus de Sanofi Pasteur a déjà fait l'objet de deux autres plaintes en 2011.

Parmi les victimes présumées: une jeune fille de 15 ans, au moment de la première injection du vaccin. Quelques mois après, on lui diagnostique une encéphalomyélite aiguë disséminée ou une sclérose en plaques. Elle perd, par la suite, l'usage de ses jambes et la vue. Sanofi Pasteur dément néanmoins tout lien entre son vaccin et l'apparition de ces effets secondaires.

Les risques présumés liés au Gardasil

Des risques inflammatoires du système nerveux central auraient été identifiés suite à l'injection du vaccin. Mais ces risques n'ont pas été portés à la connaissance des patients, selon la jeune victime et son avocat.

Le Gardasil, qui est l'un des vaccins disponibles sur le marché pour prévenir le cancer du col de l'utérus, ne remplace cependant pas les frottis réguliers.

Pour rappel, ce vaccin est pris en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 65% et uniquement sur prescription médicale. Pour une meilleure indemnisation, vérifiez auprès de votre complémentaire santé, le taux de prise en charge.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES